in

Booba serait « l’incarnation du hip-hop management » selon le réalisateur de son docu BFM TV


Le 5 juillet dernier, BFM TV diffusait son documentaire baptisé « Booba : enquête sur un Bad Boy » signé Yves Couant. Selon le journaliste, le rappeur est « devenu l’incarnation du hip-hop management ». Gentsu vous raconte tout.

Booba a plus de vingt ans de carrière à son actif. Il faut dire qu’avec son beau parcours musical, celui qui a lancé une série de bustes inédits à son effigie a de quoi être une figure dans le milieu. Bien qu’il ait pas mal d’ennemis dans le game, l’artiste a toujours su se renouveler et a dévoilé de multiples projets qui n’ont rien à voir avec la musique ou alors, qui sont étroitement liés.

Il y a quelques jours de cela, des estimations concernant la fortune du DUC ont fuité sur la Toile. Mais c’est grâce au reportage diffusé sur BFM TV ce 5 juillet 2021 que l’on a pu en découvrir davantage. Dans ce documentaire co-réalisé par Yves Couant, le statut d’homme d’affaires et d’artiste également troll hors pair ont été mis en lumière. Dans « Booba, enquête sur un Bad Boy », le journaliste révèle que « Booba est devenu l’incarnation du ‘hip-hop management’ ».

Booba serait « l’incarnation du hip-hop management » selon le réalisateur de son docu BFM TV

C’est au cours d’une interview accordée à nos confrères de Télé-Loisirs que Yves Couant a révélé comment il avait réussi à estimer la fameuse fortune de celui qui a répondu à Sinik qui s’est exprimé sur leur clash. « Cette évaluation est celle d’Eric Tréguier, journaliste spécialisé du magazine Challenges, et qui, régulièrement, dresse le tableau des 500 fortunes de France (…) Avec cette difficulté que Booba, vivant pour partie aux Etats-Unis et pour partie en France, il est compliqué d’avoir des chiffres précis » a-t-il déclaré.

Sur le même sujet



En ce qui concerne le refus de Booba à finalement participer à un octogone avec Kaaris pour 12 millions d’euros, le journaliste a sa petite idée et a justifié: « Je n’ai pas eu d’explication particulière. On sait qu’il est beaucoup dans le contrôle de son image ». D’ailleurs, le rappeur n’était pas pour cette réalisation diffusée sur BFM TV. « Booba a signifié assez vite qu’il n’était pas pour ce reportage, et cela a dissuadé certains de nous parler. Un type de contraintes assez classiques, lorsqu’on dresse le portrait d’une personnalité » a conclu le journaliste.

Avez-vous regardé le documentaire en question ?





Source link

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Un légionnaire français lâche un freestyle sur du La Fouine en plein défilé du 14 juillet

Un jeune rappeur de 12 ans lâche un freestyle bouillant en direct sur Skyrock