in

French Game, la web-série d’Arte qui retrace l’histoire du rap français


Du rap en français ?  La question ne se posait pas à la fin des années 80. Le rap était exclusivement un art new yorkais, que peu de français maitrisaient. Lionel D. fut le premier à donner la parole aux Mcs hexagonaux par l’intermédiaire de la mythique émission, Deenastyle. En compagnie du légendaire DJ Dee Nasty, Lionel D sera donc le premier rappeur à sortir un album en français, précédé par les vétérans Johnny Go et DestroyMan. Le rap se décline alors dans la langue de Molière, surtout autour de la capitale. Le mouvement Authentik au Sud, le Suprême NTM au Nord, IAM à Marseille. Le hip hop devient alors la culture de référence de cette génération.

Autour de cet art, s’articule des médias indépendants, des tourneurs autonomes, des labels… une véritable économie est en pleine création. Sans trop y croire, l’industrie musicale signe au compte gouttes son artiste rap, pour étoffer leurs catalogues. Le phénomène gagne la France entière par le bouche à oreille. Depuis l’engouement n’a pas baissé d’un iota.

11 chapitres, 11 titres

A l’image du format web-série de Pascal Tessaud et son documentaire Paris 8, la Fac hip hop, les journalistes Jean François Tatin, Azzedine Tall et Guillaume Fedou ont décomposé cette histoire à travers le portrait de onze artistes majeurs.

Graph and Rap in St Denis

Chaque épisode de French Game se termine par un morceau emblématique du rap français. La série débute par « Le Monde de Demain » de NTM et termine par « Autotune » de Damso, en passant par « Boulbi » de Booba ou encore « Viens voir le docteur » de Doc Gynéco.

Ep. 1 : “Le monde de demain” — NTM (1990)

Ep. 2 : “Bouge de là” — Mc Solaar (1990)

Ep. 3 : “Les bidons veulent le guidon” — Timebomb (1995)

Ep. 4 : “Viens voir le docteur” — Doc Gyneco (1996)

Ep. 5 : “Demain c’est loin” — IAM (1997)

Ep. 6 : “Peur noire” — Oxmo Puccino (1998)

Ep. 7 : “Dans le club” — TTC (2004)

Ep. 8 : “Boulbi” — Booba (2006)

Ep. 9 : “Pas à vendre” — Casey (2006)

Ep. 10 : “Bloqués” — Casseurs Flowters (2013)

Ep. 11 : “Autotune” — Damso (2016)





Source link

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Hip Hop Games Concept au Villette Street Festival

Les 10 albums Rap US les plus attendus en 2020