in

Jazze Pha, une rétrospective en 10 productions


Avant de devenir le producteur à succès qu’on connait, Jazze Pha (Phalon Alexander) a sorti deux albums plutôt méconnus dans les années 90. Tout d’abord, son premier LP solo Rising To The Top sous le pseudo de Phalon dans un univers très orienté New Jack Swing, puis le projet Futuristic Ghetto Sicknezz avec son groupe Funkahawlikz ‎en 1995. Des débuts toutefois intéressants qui permettent au chanteur/rappeur de se forger une solide expérience dans le milieu mais surtout de se spécialiser par la suite dans la production. L’année suivante, en 1996, le beatmaker commence déjà à se faire un nom avec un premier succès, le succulent morceau « Sho Nuff » de Tela et du duo 8Ball & MJG.

La suite sera une montée en puissance progressive avec comme aboutissement un très rare contrat de producteur sur le label Cash Money Records, réputé pourtant très fermé quand il s’agit de signer des beatmakers, puis des hits internationaux pour des artistes comme T.I., Ludacris, Nelly ou encore sa protégée Ciara. Dans une période où le Southern Rap commence véritablement à s’imposer en radio, Jazze Pha va en profiter pour introduire au monde un style de productions très accrocheur avec des refrains dont il sera souvent l’auteur. Une double casquette convaincante et loin d’être surprenante de la part de ce fils de talentueux musiciens, avec un père bassiste et un mère chanteuse.

Slick Rick feat. Outkast – « Street Talkin’ »

Pour commencer, premier arrêt en 1999 avec un extrait du quatrième et dernier album, The Art Of Storytelling, de Slick Rick. Une collaboration prestigieuse avec le duo Outkast qui offre à Jazze Pha un autre placement important. D’un point de vue musical, on assiste à un séduisant compromis entre le traditionnel boom bap et cette saveur sudiste qu’on devine.

Ludacris feat. Nate Dogg – « Area Codes »

Est-il vraiment nécessaire de présenter cet énorme hit de Ludacris et du regretté Nate Dogg ? Certainement l’une des productions de Jazze Pha les plus populaires et connus avec un style qui fera par la suite son succès.

Baby feat. Diddy, Mannie Fresh & Tateeze – « Do That… »

Dans sa période Cash Money, Jazze Pha a offert à la bande à Baby quelques très bons bangers dirty south dont ce « Do That… » en compagnie d’un certain Diddy.

T.I. – « Let’s Get Away »

Nouveau très grand moment dans la carrière de Jazze Pha avec ce sublime « Let’s Get Away » de T.I. sur lequel le producteur assure également une partie du refrain. Une recette ultra efficace qu’il n’hésitera pas ensuite à dupliquer un certain nombre de fois avec un style très Southern Rap qui nourrira les radios pendant quelques temps.

Keith Murray feat. Redman – « Say Whaatt »

Preuve de plus que le type de son de Jazze Pha s’exporte aussi très bien, ce « Say Whaatt » de Keith Murray qu’on retrouve sur le 4ème album solo He’s Keith Murray du rappeur de Long Island. On a rarement fait plus entrainant dans le genre, avec en soutien Redman au refrain !

Nelly – « Na-NaNa-Na »

Direction St. Louis à présent avec ce single de Nelly qui peut compter sur une rythmique entêtante élaborée par Jazze Pha. Les gimmicks du morceau le sont tout autant !

Twista – « Badunkadunk »

On continue notre tour des États-Unis à Chicago avec le rappeur au flow éclair Twista. Sur un beat downtempo de Jazze Pha, l’alchimie est juste splendide.

Slim Thug – « Everybody Loves A Pimp »

Autre pépite dans le catalogue de Jazze Pha avec ce « Everybody Loves A Pimp » pour Slim Thug sur lequel le producteur s’occupe également du refrain. Du grand Jazze Phizzle pour une recette parfaite !

Rick Ross – « For Da Low »

L’un des moments forts du premier album de Rick Ross, cette production était faite pour rencontrer le flow du boss de M-I-Yayo.

UGK – « Stop-N-Go »

Pour conclure cette sélection, un extrait du double album Underground Kingz du duo UGK (Bun B & Pimp C) avec un titre où l’on retrouve une nouvelle fois Jazze Pha au refrain mais aussi au micro pour le 3ème couplet.

Et pour ceux qui voudraient fouiller un peu plus dans le catalogue de Jazze Pha, voici 10 autres productions qu’on vous recommande chaudement :

  • Field Mob – « Sick Of Being Lonely »
  • Youngbloodz – « Mind On My Money »
  • Nappy Roots – « Awnaw »
  • Murphy Lee feat. Sleepy Brown – « Luv Me baby »
  • Too $hort feat. Jagged Edge – « Choosin’ »
  • Ciara – « Lookin’ At You »
  • Trick Trick – « Attitude Adjustment »
  • Bun B – « I’m Ballin »
  • Young Buck feat. T.I.  Jeezy & Pimp C – « 4 Kingz »
  • 8Ball & MJG feat. Juvenile – « Pimpin Don’t Fail Me Now »





Source link

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

A son tour, Rohff déclare qu’il est contre la vaccination obligatoire et le fait savoir

Les 10 meilleures punchlines de Luv Resval