in

Jok’Air reprend « Strass et Paillettes », Booba réagit à son hommage


Tic tac, à l’approche de la sortie de sa mixtape, Jok’Air continue de teaser le projet. D’ailleurs, il vient de dévoiler sa reprise du titre « Strass et Paillettes » de Booba et Ali. Un hommage qui ne pouvait pas passer inaperçu auprès du DUC. Gentsu vous raconte tout.

Jok’air en a fait du chemin depuis la MZ. Lorsqu’il sort des projets, le rappeur aime beaucoup faire des clins d’œil à des personnalités ou faire des références à des personnages qui parlent à tous. On pense aux noms de ses albums : Jok’Rambo, Jok’Travolta (La fièvre), Jok’Chirac ou encore VIe République. Dans quelques jours, il va sortir une nouvelle mixtape baptisée CMB et elle ne passe déjà pas inaperçue.

Jok’Air reprend « Strass et Paillettes », Booba réagit à son hommage

Cela fait maintenant plusieurs jours que les fans sont à l’affût : Jok’Air a encore proposé à ses fans de pouvoir partir à sa rencontre aux quatre coins de la France et en métropole en attendant la sortie de son nouveau projet. D’ailleurs, il a déjà dévoilé un extrait baptisé Game 7. Mais le jeune papa ne s’est pas arrêté là. A quelques jours de dévoiler New Jok’ City dans  les bacs, le rappeur s’est entouré de ses amis les plus proches pour dévoiler son remix de Stress et Paillettes signé Booba et Ali. Il commence même son freestyle par les mêmes mots que le son initial puisqu’il balance dès le départ: « Eh les mecs, arrêtez les cachetons. Au quartier ça sent le Tranxen 500 ».


Et forcément cette dédicace n’est pas restée inaperçu. En effet, Booba a réagi à sa façon puisqu’il a simplement repartagé un tweet par le biais de la story instagram de @Lapiraterieofficial où l’on a pu lire: « Jok’Air rend hommage au plus grand groupe de rap français dans ce freestyle ‘Strass & Paillettes’. RDV le 19 novembre pour ‘New Jok City’ ». De quoi faire comprendre que le DUC a validé cette reprise.

Sur le même sujet



Reste à savoir si cela va donner lieu à une connexion et qui sait, un featuring dans un avenir proche. En attendant, rendez-vous la semaine prochaine pour son projet.

Jok’Air revient sur la fin de MZ

Bien avant de se lancer en solo, Jok’Air qui figure dans « Classico Organisé » s’est fait connaître avec son groupe MZ composé de lui, Hache-P et Dehmo, assisté par son grand frère Davidson. L’annonce de la fin de leur trio avait été un gros choc pour leur public. Chacun s’est lancé dans une carrière solo depuis. D’ailleurs, il a évoqué cette période difficile lors d’un bel hommage à sa mère. « La personne qui a le plus souffert de la séparation du groupe est ma maman. Des insultes, des manques de respect pr ne dire que ça… Qu’est ce qu’elle a pas vu et entendu. Tout le monde la connaît au quartier. Et Dieu seul sait comment elle nous a soutenue et aimé comme personne. Elle a tjrs considéré chaque jeune du quartier comme son propre enfant. Elle motive et est contente de chaque réussite. C’est pour ça que j’ai jms envié quelqu’un. Un proverbe dit: Un mensonge est le vice des hypocrites. Je parle beaucoup de Davidson et Isma. Mais mon moteur, celle qui m’encourage et me donne un réel amour, c’est elle, ma mère. Dans chaque équipe, il peut y avoir des problèmes. Dans chaque famille il peut y avoir des problèmes. Dans chaque entreprise il peut y avoir des problèmes. Dans chaque couple il peut y avoir des problèmes. Soit ça se règle de manières intelligentes, soit ça met fin aussi de manières intelligentes. Dans tous ce que je viens d’énumérer, quand il y a plus de respect tt cour et qu’en plus, des personnes externes aux problèmes s’en mêlent, des personnes qui mangeaient même pas un euro… bah c’est irréversible. Fin à jamais » a-t-il déclaré dans un premier temps.

Avant de poursuivre: « Quel est ce bilan après 4 ans en ayant essayé de me describiliser sur internet et dans le monde réel: Sold out à chaque concert. Mes nombres d’écoutes sur Spotify. Un single d’or. Un disque d’or. Deux singles d’or. Trois singles d’or. Un single de Platine. Quatre singles d’or… pleins d’autres arrivent encore. Seul le travail paye. Rien ne sert de trop jackter. J’ai confiance en moi et en mon équipe qui n’a pas changé. Elle s’est juste réduite. Ma mère, mon frère Davidson, Isma, Chich et moi avions tt fait pour que le groupe ai le succès. Mission réussi. On a fait de ma cité Chevaleret un monument dans le rap. Aujourd’hui je me concentre, on se concentre sur nous même et les résultats sont largement mieux qu’a l’époque du groupe. J’ai connu pauvreté, précarité, trahisons, jalousies, déceptions… Rien ne vaut la tranquillité, la paix et la liberté. Il n’y aura plus jamais de retour en arrière, plus jamais de la vie. En tt cas RESPECT à ma Maman, grand respect mm ??❤.Et vous Support’Air, vous connaissez le morceau déjà ».

Aujourd’hui, Jok’air peut être fier de son avancée. Rendez-vous le 19 novembre prochain !





Source link

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Niska explique la raison pour laquelle il est parti vivre au Maroc

Booba met fin à son clash avec Jennyfer Chachat pour s’en prendre à Stella Kamnga