in

Le rappeur Uzi condamné à 4 mois de prison pour détention de stupéfiants et de munitions


Il y a quelques heures, on appris que le rappeur Uzi a été condamné à 4 mois de prison. C’est suite à un simple contrôle routier que l’artiste s’est fait arrêter par les forces de l’ordre.

Au mois de février dernier, Uzi a sorti son dernier album, intitulé Coeur abîmé. Le projet a connu un bon succès, notamment grâce à son titre A la fête, qui a été certifié single de diamant avec plus de 50 millions d’écoutes sur les plateformes de streaming.

Uzi condamné à 4 mois de prison

Le jeune rappeur de 21 ans fait encore parler de lui mais cette fois-ci pour affaire qui le met face à la justice. Comme le rapporte Le Parisien, l’artiste originaire du quartier de la Ferme-du-Buisson à Noisiel fut interpellé ce dimanche 2 mai après un contrôle routier à Lognes. Durant ce contrôle, Uzi a d’abord présenté une fausse identité. Sur lui, les policiers ont trouvé une sacoche dans laquelle se trouve une somme inhabituelle, près de 3 000 euros en billets de 10 et de 20 euros.

Le rappeur a ensuite été interrogé concernant cet argent liquide. Pour se justifier, Uzi a expliqué que cette somme provenait des sponsors de la musique. Malheureusement pour lui, cet argument n’a pas convaincu les policiers, qui l’ont placé en garde à vue pour non-justification de ressources. Il a également écopé d’une amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu, toujours selon le journal.

Sur le même sujet



Le lendemain de cette arrestation, les policiers se sont rendus au domicile du rappeur pour y effectuer une perquisition. Cette dernière sera accablante pour le jeune homme puisque les forces de l’ordre ont trouvé 200 grammes de résine de cann*bis et 800 grammes d’herbe de cann*bis. Mais ce n’est pas tout, ils ont également découvert plusieurs téléphones portables, un couteau de découpe, une balance, ainsi que 38 munitions d’un 22 Long Rifle. Interrogé sur la provenance de ces substances, Uzi aurait indiqué que le cann*bis était à lui et qu’il l’avait trouvé dans la rue.

Ce mercredi 5 mai, l’artiste a été déféré au parquet de Meaux dans le cadre d’une procédure en plaider coupable. Le rappeur écope d’une peine de quatre mois d’emprisonnement pour détention de stup*fiants, de munitions de catégorie B et refus de divulguer le code de déchiffrement d’un portable, comme l’a indiqué le parquet.



Source link

What do you think?

Written by admin

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Roméo Elvis dévoile son nouveau clip « TPA » et s’explique sur son affaire d’agression

Ninho véritable « Champion », le rappeur rafle un nouveau record